La cuisse de grenouille

[Cadavre exquis par Les écrivain.e.s – plooigedichten door De schrijvers]

Je mets dans la marmite une cuisse de grenouille et un bouillon de poule.

J’entends la chaire couiner tandis qu’elle cuit. Cela me donne l’eau à la bouche.

Ce soir est un grand soir…

Oui, je sais, c’est grâce à Elonol mais on devra y mettre le paquet.

Toute ma famille va arriver et j’appréhende… Ma tante extravagante va probablement taper scandale. Mais je ne peux rien y faire…

Cette dispute commence à prendre une mauvaise tournure.

Ceci peut être repensé, repris à zéro, non ?

De schrijvers- Les écrivains

Den Teirling

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create your website at WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: